en
+ 33 6 88 76 13 95 / spetranto@3dft-lab.fr    en

Le Saint Christophe des temps modernes, mission réussie avec la 3D.

Le Saint Christophe des temps modernes, mission réussie avec la 3D.
6 juillet 2020 admin

L’abbé Dauchy instaure le culte de Saint Christophe à la paroisse de La Briquette en 1929. Un vitrail, un autel et une statue sont installés dans l’église pour faire un espace de dévotion dédié.

Au début des années 2000, la statue est installée sur le parvis pour être visible des nombreux automobilistes qui passent sur l’avenue, mais comme elle est en plâtre et risque de rapidement s’abimer avec les intempéries, une protection en plexiglas est alors installée.Malheureusement  le plexiglas s’altère rapidement, il jaunit au point de ne plus distinguer la statue.

L’équipe d’animation paroissiale et le conseil immobilier décident alors d’installer un nouvel oratoire avec une statue de 70 cm adaptée pour l’extérieur. Les statues de Saint Christophe en pierre,  en moulage ciment pierre ou résine sont rares et très chères (plus de 1500 euros). La solution sera l’impression 3 D, nouvelle technologie qui coute 3 fois moins cher et permet l’ajustement de la taille selon nos désirs.

Encore faut-il trouver une statue originale qui servira de modèle ! Notre choix se porte une vieille statue en bois qui trône en hauteur dans une niche du restaurant « Le Saint Christophe » à la Sentinelle. Le patron du restaurant, très sympathique,  nous la prête afin d’effectuer un scan informatique  3D dans l’entreprise 3 DFT-LAB à Bailleul.

A partir de cette modélisation informatique, l’impression 3 D est lancée et, en quelques heures, Saint Christophe apparait constitué de fines couches successives de plastique. Quelques traitements de surface donnent une belle finition « Granit ».

La statue est présentée et bénie après la messe de Saint Christophe en juin 2019. Maintenant, reste à lui donner un abri sur le parvis de l’église.

La paroisse s’adresse à Monsieur Fabien Thiémé, maire de Marly, qui est heureux d’impliquer les services techniques de la ville pour réaliser ce nouvel édifice qui embellira l’avenue Paul Vaillant Couturier. La paroisse  donne les plans du projet d’oratoire aux ateliers municipaux, et Monsieur Mathorel , qui avait déjà réalisé la chapelle de Notre Dame de Macourt, patronne de la ville, se charge de faire l’ossature métallique de l’oratoire pendant la période creuse de l’hiver. Le toit est recouvert de belles petites ardoises naturelles offertes par l’entreprise de couverture Ruelle à Thivencelles.

Le montage a lieu le 18 Juin, une plaque avec la devise « Regarde Saint Christophe et va-t-en rassuré » termine l’installation.

Dimanche 28 Juin, après la messe, l’oratoire est inauguré est béni par l’abbé Bertrand Estiennes, suivi de la bénédiction d’environ 150 véhicules.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*